Pourquoi investir dans des murs commerciaux ?

Acquérir des murs commerciaux dans le but de les louer constitue un investissement particulièrement rentable et sécurisé. Cependant, les atouts de ce placement ne s’arrêtent pas là. Dans cet article, découvrez les bonnes raisons d’investir dans un local commercial.

La rentabilité des murs commerciaux est supérieure à celle des biens résidentiels

Tout d’abord, bien que le rendement de ce type de bien dépende naturellement de sa localisation, un investissement murs commerciaux vous apportera une rentabilité nettement supérieure à celle d’un logement. On estime en effet que le rendement des murs commerciaux est, en moyenne, deux fois supérieur à celui des habitations.

Louer des murs commerciaux permet d’obtenir une somme dès le début du bail

En plus de sa rentabilité supérieure, cet investissement a un atout conséquent : il permet d’obtenir une somme d’argent dès la signature du bail. Lors de la négociation, vous pourrez en effet demander au locataire de vous verser un droit d’entrée (ou « pas de porte »), dont le montant est généralement supérieur à 10 000 €. Et en échange de cette somme, les mensualités seront légèrement inférieures.

Par exemple, si vous proposez des mensualités à 1 500 € et que le preneur trouve cela trop cher, vous pourrez lui proposer un droit d’entrée de 15 000 €, et baisser lesdites mensualités à 1 300 €. Vous y serez évidemment gagnant sur le court terme, mais le locataire y gagnera sur le long terme. Il aura donc une bonne raison de rester le plus longtemps possible.

La durée d’un bail commercial est normalement plus longue que celle d’un bail résidentiel

Un avantage non négligeable des murs commerciaux est tout simplement la durée de location. En effet, une entreprise ou un commerçant à qui vous louez votre local cherchera à bâtir une clientèle afin de valoriser son fond de commerce.

Un commerçant qui perd son local ne pourra plus revendre son fond de commerce. Il ne prendra donc pas le paiement de ses mensualités à la légère. Aussi, contrairement à un locataire résidentiel, le preneur aura une vision à long terme, et pourra même procéder à des travaux de décoration et d’aménagement.

Enfin, un bail commercial a habituellement une durée de 9 ans, avec possibilité de rupture seulement tous les 3 ans. Si le preneur décide de cesser son affaire avant les 3 ans, il devra vous indemniser. Il s’agit d’un contrat bien différent du bail résidentiel, d’une durée de 3 ans, et qui peut être rompu à tout moment par le locataire.

Les murs commerciaux constituent un investissement stable et sécurisé

Vous l’aurez compris : dans une location commerciale, le preneur n’a aucun intérêt à rompre son bail. Qui plus est, étant donné que la trêve hivernale n’existe évidemment pas pour les murs commerciaux, le propriétaire a toujours un recours ultime face aux impayés : il peut expulser rapidement son locataire.

En matière de sécurité foncière, il faut savoir que les murs commerciaux ont généralement une valeur bien plus stable que les logements. C’est encore plus vrai s’ils sont situés en hypercentre (zone 1 ou 1bis). Dans ce dernier cas, vous pourrez très probablement obtenir une plus-value à la revente.

Catégories : immobilier